Comment faire face au stress et à l’anxiété? 4ème partie: la méditation

La méditation

La pratique régulière de la méditation est aujourd’hui reconnue comme bénéfique pour la gestion du stress y compris dans le milieu universitaire et médical.

Comment ça marche?

Les circonstances qui nous entourent, qu’elles soient favorables ou défavorables, sont interprétées et transformées par notre esprit en bien-être ou en mal-être. Ainsi, notre esprit peut faire en sorte qu’une émotion comme par exemple l’anxiété ou la peur prenne énormément de place. Une voie vers le bien-être est donc la maîtrise de notre esprit, de comment il perçoit ce qui est, et l’une des manières d’y arriver est la pratique de la méditation.

Cette pratique nous permettra de mieux faire face aux circonstances et d’acquérir une certaine sérénité qui nous rendra plus fort.

Comment méditer ?

  • Pour commencer, le plus simple est de porter son attention sur son souffle. On se met en position assise ou en tailleur et on se concentre sur l’inspiration et l’expiration.
  • Si des pensées ou des émotions nous assaillent, l’idée est de les reconnaître, de prendre conscience d’elles, et de les observer. Une fois devenues conscientes, elles sont « démasquées », elles prennent d’un seul coup beaucoup moins de place. On crée ainsi une certaine distance avec elles, un espace intérieur, et on se recentre sur la respiration. 

N.B. Il est normal d’avoir un flux de pensées ou des émotions qui surgissent ! L’exercice est justement de réussir à prendre conscience que celles-ci sont là pour nous permettre de nous en détacher et de recentrer notre attention sur la respiration.

  • On peut aussi respirer et focaliser notre attention sur nos sens : le contact des pieds avec le sol ou les appuis (chaise, mains sur les genoux), les bruits qui nous entourent, les odeurs, etc. 
  • Un autre moyen, et peut-être le plus facile pour débuter, est de se laisser guider. Souvent les méditations guidées vont orienter notre attention sur le corps avec un « bodyscan ».

Comment s’ y mettre?

  • Sur youtube : Pourquoi pas accompagné ici par la voix de Christophe André, qui a largement contribué au rayonnement de la méditation dans le monde francophone.  
  • Par des pistes audio à télécharger : on trouvera sur ce site une multitude de pistes audio et de matériel généreusement fourni par les Hôpitaux Universitaires de Genève pour la méditation en pleine conscience (Mindfulness) dans le cadre de leur programme de gestion du stress. 
  • Par une super application, Petit bambou (iOS ; Android), qui propose une série de méditations guidées gratuites. En cette période troublée, ils ont rajouté en libre accès parmi elles « Sourire à l’anxiété ».
  • Pour les enfants de 4 à 12 ans, le livre Calme et attentif comme une grenouille d’Eline Snel propose une méthode sympa pour les initier. Les enfants sont très réceptifs et on trouve plusieurs des pistes audio proposées dans le CD qui accompagne le livre sur youtube, par exemple, la méditation de la grenouille.

STOP

Lors d’un cours de Mindfulness, j’ai appris qu’en cas d’anxiété, de crise d’angoisse, de vertige émotionnel ou de toute perte de contrôle, l’acronyme STOP en anglais peut aider à nous recentrer :

  • S : Stop
  • T : Take a breath
  • O : Observe
  • P : Proceed

C’est simple et efficace : s’arrêter, prendre une bonne respiration, observer ce qui se passe (dans notre corps et la situation), et seulement ensuite prendre une décision sur comment agir, réagir ou reprendre le cours de sa vie…

Les maîtres-mots : persévérance et régularité

Toutes les techniques de gestion du stress sont magnifiques mais exigent un engagement personnel et une pratique quotidienne pour avoir des résultats tangibles sur le long terme. 

Pour la méditation, un minimum de 20 à 30 minutes par jour est conseillé, surtout dans les débuts. L’idéal est d’instaurer un rituel, par exemple tous les matins au lever, ou à votre guise… Tout dépend du temps, des envies, des besoins, de la motivation… et surtout, de si c’est une manière de gérer le stress qui vous convient !

La méditation fait partie d’un art de vivre, et est le plus souvent lié à une quête de bien-être global. Dans ce sens, elle sera d’autant plus efficace si cette pratique est liée à une hygiène de vie, une alimentation et un mode de pensée qui contribuent à cette recherche. 

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi, et merci de partager l’article sur vos réseaux sociaux s’il vous a plu ! 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réponses sur “Comment faire face au stress et à l’anxiété? 4ème partie: la méditation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.